La Comptabilité des Matières et Nous

ACA n’est pas venue à la comptabilité des matières par hasard. Pour juste le rappeler, c’était en 1987, que dans le cadre du Projet Régional de Gestion Financière au Sahel, les membres fondateurs de ACA avaient avec la Direction du Matériel et du Transit Administratif (DMTA) et le Bureau Organisation et Méthode (BOM), constitué un groupe de travail qui avait pour mandat de revoir le système de comptabilité des matières pour son amélioration. Les travaux de ce groupe avait abouti au système révisé de comptabilité des matières, objet de l’instruction 004 du 08 mars 1988, abrogeant et remplaçant les instructions N° 90 /MEF/DGF/DMTA du 27 août 1982 et 6680 du 21 novembre 1985.

Le même groupe de travail avait en 1988, en collaboration avec l’ensemble des Inspecteurs des Opérations Financières et des Contrôleurs Régionaux des Finances, organisé la formation des comptables des matières de tous les départements ministériels et dans toutes les régions du Sénégal.

Depuis lors, ACA a capitalisé cette expérience et continue de renforcer les capacités des agents du secteur moderne sur les modalités d’application des textes régissant la comptabilité des matières appartenant à l’État, aux collectivités locales et aux établissements publics.

Lui reconnaissant cette compétence, l’Office National de la Formation Professionnelle (ONFP) lui confie régulièrement l’organisation d’ateliers de formation pour des agents du secteur public comme du secteur privé, dont les uns, quoique exerçant la fonction de comptable des matières, n’avaient pas reçu auparavant, une formation adéquate pour l’exercice de cette fonction.

CONTENU DU LA FORMATION

  • La nomenclature des comptes de matières
  • Les pièces justificatives des entrées et des sorties de matières
  • Le livre journal et le grand livre des comptes
  • L'affectation des matières du 1er groupe
  • La réception des matières
  • La réforme et la vente ou destruction de matières
  • Les consommations de stock des matières du 2ème groupe
  • Le relevé récapitulatif des matières
  • Le recensement des matières
  • Le Certification administratif
  • La clôture et la réouverture des comptes de matières
Toutes les séances sont déroulées en 40 heures d’atelier réparties en 5 jours de 8 heures incluant les pauses cafés et déjeuners. Pour une cible qui ne peut pas bloquer 5 jours pour suivre la formation, ACA organise des sessions en cours du soir, de 3 heures réparties sur 3 semaines. Quelle que soit l’option, la durée des séances tiendra compte des objectifs à atteindre pour une formation optimale, mais aussi de notre souci de ne jamais mettre les participants et les facilitateurs sous une pression qui peut être stressante.

NOTRE APPROCHE METHODOLOGIQUE

Notre conception de la formation des adultes postule que l’acquisition des capacités découle d’un processus qui fait appel à l’expérience, l’observation, l’application, la réflexion et la capitalisation. Les implications de cette conception de la formation sont multiples. Il faudra autant que faire se peut, profiter de l’expérience antérieure des participants, sachant que l’apprentissage émerge plus comme le résultat des expériences cumulées dans la vie professionnelle que par un savoir distillé par un formateur.

Notre équipe de formateurs adopte pour la plupart du temps, une attitude de facilitateur ce qui signifie qu’ils:

  • mettent les participants dans de bonnes dispositions d’apprentissage en montrant le lien entre la formation et les fonctions qui sont les leurs et en clarifiant dès le début les objectifs de la formation. En effet l’adulte apprend mieux lorsque les objectifs sont pertinents et significatifs pour lui, et ont un rapport avec sa vie professionnelle et ses objectifs personnels.
  • créent une ambiance qui encourage les participants à être actifs et à découvrir par eux-mêmes, la pertinence des différents outils du système de comptabilité des matières,
  • mettent les participants en confiance en évitant de les frustrer et en faisant admettre que faire des erreurs est une partie nécessaire et naturelle du processus d’apprentissage.
  • créent les possibilités d’application pendant la formation en proposant après chaque présentation un exercice pratique qui reflètera la réalité de leur travail dans leurs services.
  • sont ouverts à des échanges d’idées en favorisant la participation de tout le monde.